Notre profil – Numéro 2 | 2018

Une énergie solaire moins chère obtenue auprès du bailleur grâce à la blockchain

La technologie de la blockchain recèle un formidable potentiel pour les secteurs et applications les plus divers. Elle pourrait induire des bouleversements fondamentaux dans le monde des affaires, par exemple pour l’alimentation en énergie.

PostFinance suit avec un grand intérêt l’évolution de cette technologie et teste des cas d’utilisation dans son propre laboratoire d’innovation. Ce processus d’innovation a donné lieu à un projet concret dans le domaine de l’énergie. Avec «Energie Wasser Bern» (ewb), PostFinance a lancé un projet pilote sous le nom de «B4U (Blockchain for Utility)».

Produire l’énergie en local et facturer via la blockchain

Depuis le début de l’année 2018, la production décentralisée d’énergie en Suisse par des «entreprises de consommation propre» est autorisée. Concrètement, un propriétaire d’immeubles peut, via sa propre installation solaire par exemple, fournir ses locataires en énergie solaire ou injecter l’électricité excédentaire dans le réseau suisse contre une rémunération. Pour que ce nouveau système décentralisé d’alimentation en énergie fonctionne, une méthode astucieuse pour une facturation correcte est nécessaire. Dans le cadre du projet pilote «B4U», la facture d’électricité est désormais traitée automatiquement au moyen de la blockchain. «B4U» propose pour ce faire une solution simple, fiable et transparente pour la facturation décentralisée de la consommation énergétique. Jusqu’à présent, il s’agissait d’une prérogative des fournisseurs d’énergie. Ainsi, pour la première fois, les locataires pourront se fournir en énergie solaire à un tarif avantageux directement auprès de leur bailleur.

Concrétiser de nouvelles étapes de développement

L’objectif du projet «B4U» est qu’à l’avenir, l’exploitation de ce type d’entreprise locale de consommation propre soit le plus efficace possible. Dans la phase pilote, l’équipe du projet souhaite acquérir de l’expérience sur laquelle bâtir les futurs stades de développement. Une chose est claire: la facturation de l’énergie via la blockchain sert en fin de compte une alimentation en énergie plus efficace et apporte une contribution judicieuse aux objectifs de la Confédération en matière d’énergie.