Financement – Numéro 2 | 2014

Profiter de taux d'intérêt attractifs

On peut s'attendre à une nouvelle hausse des taux d'intérêt. Les hypothèques fixes permettent de garantir des conditions avantageuses.

Elle devra être lumineuse et spacieuse, avec beaucoup de place à l'intérieur et de verdure à l'extérieur. Qui imagine l'avenir dans la maison de ses rêves ne doit pas se contenter de s'enivrer de formes et de couleurs, il doit aussi préparer un plan de financement de son logement.

Pour la nouvelle conclusion comme la prolongation d'une hypothèque, il est crucial d'évaluer l'évolution future des taux d'intérêt. Depuis des années, les propriétaires de biens immobiliers ont profité de taux historiquement bas. Mais la situation économique laisse présager une nouvelle hausse modérée des taux d'intérêt.

Deux tiers à long terme, un tiers à court terme

Dans le contexte actuel des taux d'intérêt, on conseille un mélange d'hypothèque fixe à long terme (8 à 10 ans) et à court terme (2 à 3 ans). Le crédit total doit consister à hauteur de deux tiers d'une hypothèque fixe à long terme, et à hauteur d'un tiers d'une hypothèque fixe à court terme. Cette combinaison permet de sécuriser des taux d'intérêt bas et simultanément de conserver assez de flexibilité pour amortir une partie de l'hypothèque à son expiration.

Le type de crédit doit cependant dépendre non seulement du taux, mais aussi de la propension au risque et de la situation patrimoniale et personnelle du propriétaire de bien immobilier. Il faut alors tenir compte du fait que les frais d'intérêts s'élèvent à 5% en moyenne à long terme et que la demande de crédit sera examinée sur cette base.

Financement concret
Situation initiale, comment PostFinance vérifie la solvabilité:
Valeur de marché du logement CHF 700'000.-
Fonds propres CHF 140'000.-
Hypothèque CHF 560'000.-
Coûts:
frais d'intérêts (5% en moyenne à long terme) CHF 28'000.-
Amortissement CHF 4'550.-
Entretien et charges (1% de la valeur de marché) CHF 7'000.-
Total des coûts calculés par année CHF 39'550.-
Rentrées nécessaires:
les coûts correspondent à 33% du revenu brut nécessaire
Revenu brut nécessaire CHF 118'650.-
Les coûts effectifs que le preneur de crédit doit payer à PostFinance sont toutefois nettement inférieurs actuellement. Exemple de financement avec les taux d'intérêt de mi-janvier:
CHF 375'000.- hypothèque fixe de 9 ans à 2,50% CHF 9'375.-
CHF 185'000.- hypothèque fixe de 3 ans à 1,30% CHF 2'405.-
Amortissement CHF 4'550.-
Total des frais de financement annuels CHF 16'330.-